La CNIL bat des records


Depuis 2018, la CNIL française intensifie ses actions contre les entreprises qui ne respectent pas le RGPD (règlement général sur la protection des données personnelles).

 

Les sanctions appliquées par la CNIL peuvent aller du simple avertissement jusqu’à une amende de 2% du chiffre d’affaires (10 millions d'euros maximums), en fonction de la gravité de l’infraction aux règles de protection des données.

 

En 2022, la CNIL a atteint un nouveau record en matière de sanctions en imposant un total d’amendes de 101 277 900€.

 

Cette dernière risque d’accroître encore ses contrôles dans les années à venir, ce qui va mécaniquement se répercuter en ce qui concerne les sanctions.

 

Nous vous recommandons de faire preuve de vigilance sur les points suivants (manquements récurrents constatés par la CNIL) :

• Le transfert de données vers les États-Unis sans protection appropriée ;

• La gestion des données liées à la prospection commerciale ;

• La transmission de données à des partenaires commerciaux sans l’accord des personnes concernées ;

• Le manque de mesures de sécurité sur les sites Web.


Articles similaires

Derniers articles

Augmentation du plafond de la sécurité sociale (PMSS) 2024

Correction déclaration d'impôt 2023 sur les revenus 2022

DPE et location : ce qui change en 2025

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.